Chloé Paquet, même combat, même ambition

Chloé Paquet en conférence de presse à Strasbourg

Un an jour pour jour en arrière, Chloé Paquet avait une ambition : montrer ses qualités sur les terrains de Roland-Garros et progresser dans le tennis professionnel. Cette année, rien n’a changé, mais le temps presse.

Nous sommes le 30 mai 2017. Dernier match sur le court 14, celui qui sent la poudre et où les supporters se jètent sur les derniers strapontins pour profiter des derniers coups de raquettes de la journée. Chloé Paquet, 260ème mondiale, est opposée à Krystina Pliskova, 44ème mondiale. Un match pour apprendre ? Progresser ? Oui, mais pas que.

 

 

Les balles rasent les lignes, la nuit tombe, plus un chat sur les autres courts. Les derniers cries de joie sont pour Chloé Paquet, qui finira par s’imposer (6/7, 6/2, 6/2) et réaliser la plus grosse “perf” de sa jeune carrière.

 

Un an plus tard, toujours à la recherche du déclic

 

Après Roland-Garros l’année dernière ça s’est pas forcément concrétisé pour moi.J’ai pas eu les résultats attendus après cette belle victoire.” Chloé Paquet a conscience que cette victoire, combinée à un deuxième match abouti face à Caroline Garcia (7/5, 6/4), devait servir de rampe de lancement vers une carrière à la table des professionnels. 209ème mondiale à la fin de la quinzaine 2017, la native de Versailles pointe aujourd’hui au 255ème rang. Une petite régression, qui ne l’affole pas : “Je pense avoir grandi un petit peu. S’il se passe la même chose cette année, je pense que je gérerai d’une manière différente l’après Roland.

 

 

Pour repartir de l’avant, il faudra donc au moins faire aussi bien. Mais le tirage au sort est souvent cruel : c’est face à Pauline Parmentier, une amie et partenaire de double, que la relance pourrait se faire. Avant la constitution du tableau, la droitière n’avait qu’une seule idée en tête : en découdre. ” J’ai hâte que ça commence.  Je sais que ça va pas être facile parce que c’était entre guillemets “un exploit”. Mais pourquoi pas rééditer la performance.” Roland-Garros 2018, une terre inspirante.

 

New collection @lecoqsportif 😍#NewDress #LeCoqSportif #LCSFamily #RG18 #Twins @paulineparmentier86

Une publication partagée par Chloe Paquet (@chlopaquet) le

 

Matthieu Guillot

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *