Marco Cecchinato, cinq statistiques pour un mutant historique

Marco Cecchinato

C’est peut-être la plus grosse surprise de l’histoire de Roland-Garros au XXIème siècle. Marco Cecchinato, sombre italien qui n’a jamais fait lever les foules, est aujourd’hui en demi-finale à Porte d’Auteuil après un quart de finale d’anthologie face à Novak Djokovic (6/3, 7/6, 1/6, 7/6). UnderSport vous propose cinq stats qui montrent la performance de mutant d’un joueur improbable.

 

1999

Cela fait 19 ans qu’un joueur aussi mal classé n’avait pas atteint le dernier carré de Roland-Garros. Seuls les fous du tournoi parisien l’auront deviné : il s’agissait d’Andrei Medvedev (UKR), qui lors de sa demi-finale face à Fernando Meligini (BRE) en 1999, pointait au 100ème rang mondial. Alors oui, on peut dire que cette stat est un peu tronquée, puisque Medvedev reste un joueur historique, lui qui était 17ème mondial deux ans avant cette demie. Mais bon, 19 ans quand même que le public parisien n’avait pas vu ça.

 

 

531

L’Italien aura disputé… 531 matchs avant de goûter à une victoire face un joueur du top 10 mondial. Face à David Goffin en 1/8ème de finale (7/5, 4/6, 6/0, 6/3), Cecchinato tenait la plus belle victoire de sa carrière. Mais son combat au sommet face au Djoker doit de toute façon avoir une saveur particulière…

 

1,76%

Novak Djokovic ne perd pas souvent face à des Italiens… En effet, il s’agit là de sa troisième défaite face à un joueur du pays de la botte… Soit 1,76% de ses défaites totales. C’est (très) peu, sachant que sa dernière défaite face à un Italien remontait au 19 juillet 2004, face au fameux Filipo Volandri (Ça vous dit rien ? Nous non plus).

 

2820

Est-ce que quelqu’un se souvient de Mikael Pernfors ? Un Suédois inconnu au bataillon lors de Roland-Garros 1986 ? Et bien le bougre avait réussi à atteindre la finale du Grand-Chelem, lui qui n’avait alors jamais passé un tour dans un des 4 tournois majeurs. Ça ne vous rappelle rien ? Marco Cecchinato a lui aussi goûté à sa première victoire lors de cette quinzaine. Entre ces deux mutants, 2820 joueurs sont passés sur la terre parisienne avant de revivre pareil scénario. 2820, c’est la population de Champcevinel, une bourgade en Dordogne. Mais ça, tout le monde s’en fout.

 

La stat qui tue : 100%

Croyez-le ou non, mais Dominic Thiem, l’adversaire de Cecchinato en demi-finale, a déjà perdu face à cet adversaire. C’était en 2013, lors d’une finale d’un tournoi “Future” en Italie (6/3, 6/4). C’est d’ailleurs la seule confrontation sur terre-battue entre ces deux hommes. Alors oui, Marco Cecchinato a un ratio de 100% face à l’Autrichien sur cette surface. C’est tiré par les cheveux ?

 

 

Matthieu Guillot (@Guillot_matt)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *