Ces grands espoirs médaillés aux Jeux olympiques de la Jeunesse

médailles jeux olympiques jeunesse 2018

Les troisièmes Jeux olympiques de la Jeunesse se sont terminés dans la nuit de jeudi à vendredi à Buenos Aires. Pendant 12 jours, 4 000 jeunes athlètes se sont illustrés dans 32 sports. Parmi eux, certains médaillés semblent déjà armés pour briller au plus haut-niveau. Voici les 10 jeunes espoirs à surveiller dans l’optique des prochains Jeux olympiques d’été.

Nguyễn Huy Hoàng (natation) : Le Vietnamien a été sacré sur le 800m nage libre. Avec un temps de 7:50:20, il a battu le record national de la distance. Mais l’athlète a surtout gagné la course avec trois secondes sur le deuxième. Une performance qui confirme son excellent été 2018. En août, et à seulement 18 ans, il a remporté deux médailles aux Jeux asiatiques : l’argent sur 800m et le bronze sur 1500m.

Trenton Cowles (tir à l’arc) : Six ans après avoir découvert ce sport dans un jeu vidéo, l’Américain a remporté un titre olympique en tir à l’arc. L’archer a survolé toute la compétition en ne perdant pas la moindre manche. Médaillé d’or chez les garçons, le gaucher de 16 ans a aussi glané le bronze par équipe.

Jordan Diaz (triple-saut) : Le Cubain était un des favoris de la discipline. Et il a confirmé avec la manière. L’athlète a atterri à 17,14m en finale : la meilleur marque jamais réalisée en triple-saut aux Jeux olympiques de la Jeunesse. Pour le détenteur du record des -18 ans cette médaille d’or olympique confirme ses précédents succès aux championnats du Monde jeunes et U20.

Hugo Gaston (tennis) : Le Français était engagé dans les trois épreuves de tennis. Et il repart de Buenos Aires avec trois médailles. Le tennisman a remporté l’or en simple, et le bronze en doubles garçons (avec Clément Tabur) et en doubles mixtes (avec Clara Burel). De quoi nourrir encore un peu plus d’espoirs pour le futur du tennis français.

Un nouveau recordman du nombre de titres aux Jeux olympiques de la Jeunesse en gymnastique

Connor Bell (lancer de disque) : Le Néo-Zélandais a épaté les spectateurs venus garnir le Parque Polideportivo Roca. A 16 ans, il a réalisé un véritable numéro pour remporter le titre olympique. Avec des jets à 66,84m et 66,24m, il a réalisé 18 mètres de plus que le deuxième.

Goh Jin Wei (badminton) : En gagnant la compétition féminine de badminton, elle a offert le premier titre de la Malaisie de l’histoire des JOJ. Avec cette médaille d’or, elle est surtout la première athlète à remporter les Jeux olympiques de la Jeunesse et les championnats du monde juniors. C’était en 2015. Ces performances prouvent le potentiel de cette athlète qui a seulement 18 ans et qui est 27eme mondiale.

Takeru Kitazano (gymnastique) : À 15 ans, il peut être difficile de supporter la comparaison avec un décuple champion du Monde. Pour « le nouveau Uchimura », ça ne pose pas de problèmes. Le Japonais a remporté six médailles aux Jeux olympiques de la Jeunesse 2018, devenant par la même occasion le gymnaste le plus titré de l’histoire de la compétition. En plus de l’argent par équipe, le natif d’Osaka a remporté cinq médailles d’or en individuel : le concours général, au sol, aux anneaux, aux barres parallèles à la barre fixe. Une sixième place au cheval d’arçon le prive du grand chelem. Mais ne l’empêchera pas de viser des médailles aux Jeux olympiques d’été dans deux ans, à Tokyo.

Maria Kyridou et Christina Bourmpou (aviron) : Jusqu’au bout de la finale du deux de pointe féminin, le suspense a été totale. Mais avec une avance de neuf centièmes sur la paire tchèque, Maria Kyridou et Christina Bourmpou ont été titrées. Malgré la concurrence, les Grecques ont réussi à remporter un titre olympique. Une habitude pour le duo qui reste sur un titre aux championnats du Monde juniors et aux championnats d’Europe U23.

Saurabh Chaudhary (tir) : 2018 est une année en or pour l’Indien. Dans tous les grands championnats où il était engagé, l’athlète de 16 ans est monté sur la plus haute marche du podium du tir au pistolet à air comprimé à 10 mètres. Après l’or aux Jeux Asiatiques et aux championnats du Monde juniors, le recordman du Monde U20 s’est logiquement imposé à Buenos Aires pour goûter au titre olympique.

Argentine (basket 3×3) : Dans les compétitions olympiques de basket, les Etats-Unis sont généralement en haut du palmarès. Pas aux JOJ 2018. Le titre masculin est revenu à l’Argentine. Malgré une défaite contre Team USA lors du dernier match de poule, les locaux ont triomphé. En finale, les Sud-Américains ont battu la Belgique (20-15) grâce à 11 points de Giordano Gnass.

Nicolas Kohlhuber (@KohlhuberN)

Tous les articles d’UnderSport

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *