Grand Prix d’Indianapolis 2005 : un joyeux bordel

Au Grand Prix d’Indianapolis en 2005 s’est produit presque l’impensable en Formule 1 : une course où seulement six pilotes se sont élancés.

Difficile d’imaginer qu’aujourd’hui, une course de F1, avec des impératifs financiers exceptionnels, puisse se dérouler avec sept écuries au chaud dans les stands. Et pourtant, c’est bien ce qu’il s’est passé à Indianapolis.

Le virage de la discorde

En cause, un virage, le numéro 13 plus précisément de ce circuit, l’Indianapolis Motor Speedway, utilisé de 2000 à 2007 pour le championnat de Formule 1. Pour cette fameuse édition 2005, ce moment clé du parcours, si particulier car il adopte les fameuses courbes des circuits ovales typiques aux Etats-Unis, est “resurfacé”. C’est à dire que la piste a été totalement renouvelée.

Une information dont le fournisseur de pneus de sept des dix écuries de l’époque, Michelin, n’a pas eu vent. Contrairement à Bridgestone, dont la société produit des pneus pour l’IndyCar (Firestone), qui a pu anticiper le coup.

Résultat : les pneus français ne tiennent pas la cadence et Ralf Schumacher va faire les frais de ce gros problème dès les essais libres en terminant contre le mur.

Pourtant, le Grand Prix d’Indianapolis a malgré tout lieu, même si les constructeurs implorent à la FIA d’installer une chicane en urgence pour éviter d’autres accidents. La Fédération Internationale refuse.

Six coureurs au départ

Le tour chauffe démarre avec les 20 coureurs pour tester une dernière fois les capacités des pneus. Le résultat est sans appel : les 14 coureurs en pneus Michelin rentrent directement au stand et laissent les Ferrari, Toyota et Minardi seuls sur la piste.

Une histoire improbable. Michelin rachètera les 20 000 places des spectateurs pour le Grand Prix de l’année suivante en guise de dédommagement aux supporters de l’édition 2005, qui n’auront vu qu’une parodie de course.

Matthieu Guillot (@Guillot_matt)

Retrouvez tous les reportages d’UnderSport ici !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *